Actualité

Remise du TAPE DE BOUCHE de la SNBSM à Maxime Sorel et à Antoine Carpentier

Lors du Salon nautique de Paris, a eu lieu la remise du TAPE DE BOUCHE de la SNBSM (Société Nautique de la Baie de Saint-Malo) à Maxime Sorel (Membre du Club) et à Antoine Carpentier , pour leur magnifique victoire dans la Transat Jacques Vabre 2017, sur le Class 40 V&B .

 

Le Président de la SNBSM (Société Nautique de la Baie de Saint-Malo) a tenu à remettre le tape de bouche du club à Maxime, membre de la Société Nautique, sur le salon NAUTIC de Paris, le samedi 2 décembre devant un grand nombre de visiteurs principalement malouins. Il a exprimé la fierté de la SNBSM et a félicité Maxime et Antoine pour leur ténacité. Il a rappelé le suspens vécu à suivre leur fin de course.

L’assistance a applaudi longuement ce brillant équipage vainqueur sur V&B de la Transat Jacques Vabre, en class 40.

 



COWES BAIE DE SAINT-MALO 2017

Ce sont plus de 160 bateaux qui se sont affrontés pour cette édition 2017 de la Cowes -  Baie de Saint-Malo.

Parmi eux 45 français dont une dizaine de malouins ou proches.

Une absence de vent de plusieurs heures à mi-journée samedi a ralenti la régate.

Il y a eu plus de 24 heures entre les premiers arrivés et le gros du peloton.

130 bateaux ont néanmoins franchi la ligne d’arrivée en Baie de  Saint-Malo.

La SNBSM est particulièrement fière du résultat de BLACK JACK d’Eric Gicquel, membre du club, sur son J 133, qui remporte la victoire en IRC 2  et se voit attribué le YEOMAN BOWL.

Elle l’est aussi de la 2ème place de DREAM PEARLS d’Eric Mordret en IRC 3  et celle de CHINA GIRL de Marc Noël en IRC4 , tous 2 membres du Club.

C’est l’américain RAMBLER 88 qui gagne « toutes classes » et reçoit ainsi la fameuse coupe du Roi Edward VII.

A noter que Louis Burton et Servane Escoffier ont participer à cette course sur leur nouveau « Bureau Vallée »  pour un entrainement dans des conditions de course.

> classement général



Bob Escoffier décoré

La SNBSM se réjouit des distinctions bien méritées qui ont été décernées à Bob Escoffier, son ancien Président, des mains du Maire de Saint-Malo, Président de Saint-Malo Agglo, Claude Renoult, ce samedi 25 mars 2017.

La liste des activités liées à la mer, et pas seulement à la mer, qui ont motivé la remise des médailles dans l’ordre du Mérite National et du Mérite Maritime à Bob, est longue. C’est, sans aucun doute, ses actions en faveur du patrimoine maritime qui sont les plus notables. Que de beaux bateaux de traditions sauvés et dont les beaux noms d’étoiles sonnent à nos oreilles.

Et il y a ses engagements sur les grandes courses transatlantiques, dont quatre « Route-du-Rhum » avec des succès, des fortunes de mer et le sauvetage de Karine Fauconnier qu’il raconte au club avec tant de naturel et d’humour.

Comme le Maire le rappelait, ce sont plus de 300 000 miles nautiques que Bob a parcouru à la voile !

Il a apporté et apporte toujours à la SNBSM son expérience, sa bonne humeur et, samedi soir, au Yacht Club, le Président Christian Rouxel a remercié Bob pour ce qu’il lui avait apporté, l’incitant ainsi à s’impliquer pleinement dans l’animation de notre société nautique.

Bob a été confirmé Conseiller du Président de la SNBSM aux côtés de Michel Leduc.




LE POLE ESPOIRS VOILE INSHORE BRETAGNE à SAINT-MALO

Constatant la dynamique actuelle du DIAM 24 au Port des Bas Sablons avec en particulier le lancement il y a 2 années du Projet Tour de France à la Voile du Yacht Club de SAINT-LUNAIRE puis cette année du Projet de la SNBSM (Société Nautique de la Baie de SAINT-MALO), la ligue de Bretagne de Voile  et le CDV35 (Comité Départemental de Voile D’Ille et Vilaine )  ont proposé la mise en place de séances d’entrainements encadrées par le Pôle Espoirs Inshore Bretagne nouvellement créé et qui présente l’innovation d’être itinérant sur la toute la Bretagne. S’appuyant sur les infrastructures des municipalités et les moyens des clubs locaux, le Pôle met à disposition un entraineur de niveau national qui assure l’encadrement sur l’eau et le débriefing à terre.

La qualité de l’accueil du Port des Bas Sablons, dirigé par Arnaud Biet, qui a été vivement remercié samedi, a conforté le Pôle de faire de Saint Malo l’une de ses bases logistiques.

De son côté la SNBSM en tant que club « accueillant » est pressenti pour être labélisé Club Partenaire Du Pôle.

Ainsi, le weekend des 4 et 5 février, ce sont les trois clubs de la côte d’Emeraude disposant de DIAM 24 qui se sont entrainés, dans la Baie de Saint-Malo, sous la conduite de Stéphane KRAUSE de la FFV et de Boris GALOPIN du CDV35. Il y avait le Yacht Club de Saint Lunaire, le Club de Saint-Cast et la SNBSM avec son Bateau « SNBSM/SAINT-MALO …».

L’objectif est clairement la mise en commun des bonnes pratiques pour faire progresser tout le monde.

En soirée, au bar du Yacht Club de l’Atterrage la Présidente du CDV35 et Vice-Présidente de la Ligue de Voile de Bretagne, Séverine Le FLOCH a présenté le projet. Elle avait à ses côtés les Présidents de Clubs, Christian Rouxel pour la SNBSM, Stéphane FRETAY pour le Yacht Club de Saint Lunaire et Philippe LAVENANT Vice-Président Voile Légère SNBSM. . L’entraineur Stéphane KRAUSE de la FFV (Fédération Française de Voile ) a détaillé le programme des entrainements et ses ambitions. Les équipages des DIAM  24 se sont présentés à l’assistance. Tous sont reconnus comme « plein de potentiels ».

 




ASSEMBLEE GENERALE du 7 JANVIER 2017 - Comité Directeur du 7 janvier

Environ 250 personnes ont assisté à l’Assemblée Générale annuelle de la SNBSM (Société Nautique de la Baie de Saint-Malo), en présence de Monsieur le Sous-Préfet, du Maire de Saint-Malo et Président de Saint-Malo Agglo, de Mme Claire Guinemer adjointe aux sports et conseillère régionale et d’Yves Allaire élu aux évènements maritimes.Après la projection d’un reportage sur les activités de l’association (merci à TVR) et un moment de mémoire dédié à Auguste Bassard et à Fernand Belenus (Dit Tonton Fernand) disparus en 2016, la secrétaire générale a lu le rapport d’activité du club.

On retiendra une bonne progression de tous les indicateurs à l’exception du nombre de stages d’été qui ont été affectés par le calendrier scolaire.

Ainsi le nombre d’’adhérents s’élève à 926.

Le nombre de licences délivrées est de 1533, ( 1239 en voile et 294 pour l’Aviron (section en progression).

La SNBSM a été classée par la Fédération de la Voile  2ème club de France en progression du nombre de licenciés.

La croissance des revenus de la section Habitables est de 36% avec 115.425 €, due à une fréquentation accrue de toutes les régates ; solo, double, en équipage !

Claude Renoult s’est exprimé avant de rejoindre la cérémonie de vœux de Saint-Jouan ; il a confirmé son soutien à l’incontournable SNBSM et a annoncé que la Ville était en discussion pour accueillir la Volvo Race en 2017, juste après le classique Tour de Bretagne à la Voile et qu’il comptait, bien sûr, sur le soutien habituel de la SNBSM. Il a également confirmé le transfert de la compétence « accès à la mer » à la communauté d’Agglo.

Le Trésorier Gérard Lallemand a décrit les différents postes du Bilan et du compte de résultat de la SNBSM.

Le revenu global de fonctionnement approche le Million d’Euro, à 991 116 €, soit +4% par rapport à l’année précédente qui pourtant incluait des revenus exceptionnels liés à la dernière Route du Rhum. Ce revenu permet de dégager un résultat positif de 11 173 €.

Gérard Lallement a cependant fait part de ses craintes en matière de financement des investissements absolument nécessaires pour assurer le renouvellement permanent de la flotte. L’absence d’aides, du type Plan Nautique 35, depuis 2 ans, se fait sentir. Exceptionnellement en 2016, le club a pu autofinancer ses acquisitions de bateaux. En 2017, il ne pourra en autofinancer qu’une partie et même avec un emprunt prévu il manque environ 40 000 € pour assurer le programme d’investissement nécessaire. Un appel à une aide exceptionnelle de la ville ou de l’agglomération est lancé.

Le rapport financier a été approuvé à l’unanimité des présents.

Les différents responsables de sections se sont ensuite succédés pour décrire en détail leurs activités de l’an passé. A noter une augmentation des compétiteurs dans les championnats en dériveurs mais une diminution en Multicoques, mais, surtout de beau podium, avec :

Elise CARLO : Championne de France Laser 4.7

Briac LECAS : 1° Benjamin Optimist Coupe de Bretagne.

Ulysse et Gaspard LEFORT : 1° Catamaran C4 Coupe de Bretagne

Par ailleurs en Aviron, on retiendra que la SNBSM s’est classée 2ème club au Championnat du Grand Ouest et surtout que les filles du club (Charline, Chloé, Clémence et Juliette) sont Championnes de France en 4 barré.

Clément Thomas et Yannick Beaudelot sont, eux, Champions de France, Grand Ouest.

Gaëlle Iragne, qui a pris en mains la section Aviron au printemps 2016 et a largement contribué à son développement ; elle a été vivement applaudie. Le travail de Jean-François Malval est évoqué et il est félicité pour la naissance, la veille, de sa petite fille !

Le programme de la voile Habitable est toujours aussi impressionnant avec près de 30 weekends sur l’eau.

Le National des Muscadets restera dans les esprits avec ses 86 bateaux dont une majorité de malouins et des soirées mémorables.

Jean Journé, directeur technique, rappelle le travail accompli par les arbitres et comités de courses, tous bénévoles.

Michel Foucault rend compte de sa gestion des mouillages du Havre de Rothéneuf et appelle au respect des règles et usages. Il confirme la mise en place prochaine de racks pour annexes.

 Claude Hurault remercie la centaine de partenaires qui soutient la SNBSM et également ceux qui sponsorisent des régates et évènements.

Un appel à soutien de l’équipage du Tour de France à la voile 2017 est lancé à cette occasion.

Le Président Christian Rouxel a présenté son rapport en rappelant les objectifs qu’il s’était fixés en début de mandat ; il  les analyse point par point  avec satisfaction en matière de convivialité  ( soirées Yacht Club, événements, remises des prix…) et en matière de  développement ( +4% de revenus ; 1533 licenciés ; 11 salariés ), avec encore du travail sur l’objectif « jeunes » même si les jeunes ont bien été présents sur les podium) et si l’engagement sur le TOUR de France sur DIAM  24 crée une véritable dynamique  ( ..et 2 jeunes rejoindront le comité Directeur à l’issue de l’AG).

Le maintien du niveau d’investissement reste une préoccupation majeure mais le plan élaboré en 2016 donne une vue claire des besoins.

Déception face à la difficulté à rassembler les bateaux classiques… qui ne « sortent » groupés que pour le Branlebas de Régates !

Le Président insiste sur le projet TOUR DE France A LA VOILE et réitère l’appel à soutien.

Il annonce l’acquisition d’une yole en carbone pour monter en puissance au niveau mondial en Aviron ; et puis, il y aura le Fastnet, le Tour de Bretagne, la sélection d’un Espoir pour la Jacques Vabre aux côtés de BG Race et Mer et Entreprendre et les premières réunions de travail en vue de la Route du Rhum 2018.

Christian Rouxel termine en annonçant que la SNBSM va réévaluer ses besoins en structures, bâtiments, accès à la mer, etc. à un horizon de 3 à 5 ans pour être bien pris en compte dans les projets de la Région et la CCI à Vauban, de la ville au Port des Bas Sablons et au Naye et plus largement dans l’étude des accès à la mer en cours à Saint-Malo Agglo.

Il remercie, la Ville, l’Agglo, la CCI, les Bénévoles (force unique à la SNBSM – 350 mobilisés lors des Routes du Rhum) les salariés professionnels et dévoués, les partenaires fidèles et les adhérents. L’A.G est close à 19H15.

Plus tard, le comité directeur se réunira et accueillera 3 nouveaux membres dont 2 jeunes et réélira Christian Rouxel à la Présidence du club.

A plusieurs reprises la performance de Louis Burton dans le Vendée Globe a été rappelée et applaudie par la salle entière qui croisait les doigts !



La SNBSM sur le Tour de France à la Voile 2017

Samedi 3, à 11H00, sur le grand podium du Salon Nautic de Paris, les organisations A.S.O, révélaient le parcours du TOUR de France à la Voile 2017.

Départ de Dunkerque le 7 juillet,  puis Fécamp, l’étape « presque locale » à Julouville( Agglo de Granville), Le Crouesty, Les Sables d’Olonne, Roses (Espagne), Le Grau du Roi, Marseille, Nice.

Ce sera la 40ème édition.

L’équipage SNBSM-SAINT-MALO est monté sur la grande scène avec les participants inscrits à ce jour.

Plus tard,  l’engagement de SNBSM-SAINT-MALO sur le tour 2017 était confirmée sur le stand de SAINT-MALO/BRETAGNE  par Christian Rouxel Pdt de la SNBSM et Philippe Lavenant en présence de Mme Claire Guinemer , adjointe aux sports de la ville de St Malo. Le soutien de la Ville a été confirmé et un appel à partenaires et mécènes complémentaires a été lancé.

Les Malouins venus en car, train et voiture étaient nombreux à applaudir les jeunes marins.

Les entrainements des 8 jeunes régatiers autour des 2 skippers Maxime Sorel et Luke Berry battent leur plein ; SNBSM- St MALO affronte chaque weekend le bateau de St Lunaire, les 2 équipages se sont retrouvés d’une manière bien sympathique sur  le stand.

Suivez l'actualité de la SNBSM sur le TDF2017 sur facebook




Tour de France 2017 : recrutement équipage

La Société Nautique de la Baie de Saint-Malo autour de 2 skippers expérimentés ( Maxime Sorel et Luc Berry) a décidé d’engager un bateau au Tour de France 2017 dans la catégorie jeune et amateur. Pour constituer notre team , nous souhaitons recruter 7 équipiers sur dossier.

Pour constituer notre team , nous souhaitons recruter 7 équipiers sur dossier dont
4 qui seront sélectionnés après navigation pour constituer l’équipage du Tour 2017 ( TEAM A ). Les 3 autres ( TEAM B ) seront sollicités sur les entrainements et épreuves d’avant saison et sur la logistique du tour 2017.

Notre ambition est de pouvoir présenter un équipage sur plusieurs années.

Les conditions d’admission des candidatures sont les suivantes :

Age minimum : 16 ans.
Membre et Licencié SNBSM en 2017.
Disponible les weekends et en Juillet 2017 pour le Tour.
Statut équipier amateur (groupe 1 du code de classification ISAF)

Merci d’adresser votre candidature ( CV nautique + lettre de motivation) comprenant impérativement Mail , Mobile , Age , Poids , Taille et Numéro de licence FFV avant le jeudi 13 octobre 2016 minuit par mail à l’adresse suivante : snbsm.siege@wanadoo.fr

Une réponse vous sera transmise pour le Samedi 15 octobre 2016



2 Trophées du Sport pour la SNBSM

Récompenses, samedi 3 septembre, pour les rameuses junior et belle surprise pour la Championne de France Espoir Laser 4.7. La SNBSM (Société Nautique de la Baie de Saint-Malo) est fière de ces sportives et de leurs entraineurs !

A l’issue du forum des sports de Saint-Malo, samedi 3 septembre, les sportives de la SNBSM ont été honorées par l’ Office des Sports de la Ville.

Les rameuses 4 x barrée junior féminin, Vice-Championnes de France : Juliette Hourdin, Clémence André, Chloé Briard, Charline Lebreton, Tiphaine Richard ont reçu le Trophée du Sport de la Ville de Saint-Malo des mains du parrain du Forum, Thibault Vauchel-Camus et en présence de Claude Renoult, maire de Saint-Malo, Claire Guinemer, adjointe aux affaires sportives, Jean-Luc Plihon, Président de l’Office des Sports, Christian J. Rouxel, Président de la SNBSM, Gaëlle Iragne Vice -Présidente de l’aviron de mer à la SNBSM et Jean François Malval, entraineur de l’équipe.

Ces championnes, fortes de leurs résultats rament désormais en étant surclassées en catégorie senior. Elles ont gagné toutes les manches du Grand Ouest et participeront, en octobre prochain, à nouveau, au Championnat de France, à Monaco.

Et puis, belle surprise, le comité de l’Office des Sports a souhaité décerner, également, à Elise CARLO, Championne de France Espoir Laser 4.7, depuis quelques jours,  le Trophée du Sport de la Ville.

Cette sympathique décision de dernière minute n’a pas permis à Elise d’être présente et c’est Christian J. Rouxel qui a reçu le Trophée des mains de Claude Renoult, maire de Saint-Malo qu’il a remercié. Cette distinction sera transmise à Elise avec reconnaissance et félicitations de la Ville et du Club.

Le Président de la SNBSM a exprimé, à cette occasion, la grande satisfaction du club pour ce « doublé » Voile et Aviron, pour les qualité de ses compétitrices et de leurs moniteurs/entraineurs.




La SNBSM ouvre la voie à l'Hermione

LA SNBSM avec son bateau comité et 2 Semi-Rigides a ouvert la voie de Saint-Malo à la frégate L' HERMIONE, ce 1er juillet 2016.

Après avoir rejoint la Frégate entre Fort La Latte et Pointe de St Jacut sous le grain, un peu avant 16H00, les bénévoles du Club ont pu assister à la difficile tâche des gabiers qui peinaient à ferler les voiles trempées.

Le commandant a opté pour mouiller le bâtiment afin de faciliter affalages et ferlages.  La vedette de la SNBSM a pu alors transborder Eric à bord de l’ Hermione, sa mission étant de gérer les liaisons entre la Frégate et les escortes.

Ensuite, la remontée du mouillage s’est révélée délicate, la chaine s’étant enroulée autour du jas (Surjalage)  d’où …  travail au bossoir…

Enfin, l’ Hermione et son escorte filaient vers le chenal de la Grande Porte mais avec une bonne heure de retard.

En arrivant dans la Baie, le Commandant fait connaitre son intention de mouiller la Frégate. Il se place face au vent et mouille au nord de la Plateau- Rance-Nord vers 18H15.

Pour l’équipe de la SNBSM, c’est « Mission accomplie ». Grand merci à eux.

Plus tard, l’Hermione  prendra finalement le sas et s’amarrera au Quai d’Honneur du Bassin Vauban vers 20H00.




ChristiaN Rouxel : convivialité et développement

 

Nouvellement élu Président de la Société Nautique de la Baie de Saint-Malo, Christian Rouxel, au travers d'une interview, revient sur son parcours et aborde le sujet des axes de développement du club.

Christian, peux-tu nous dire quelques mots sur parcours ?

Ingénieur et MBA, j’ai dirigé des filiales de groupes industriels français et internationaux, en France, en Australie, en Nouvelle Zélande, aux USA, en Belgique et au Royaume uni.

A la retraite, je suis revenu à mes racines bretonnes en choisissant, sans hésiter, Saint Malo… avec son port dans la Ville ou sa Ville autour du port et…mon bateau « à poste » prêt à prendre la mer.

Je suis passé de ma dernière spécialité liée aux technologies d’économie d’eau douce à l’eau salée. Je poursuis, à la demande, quelques activités à l’OCDE et dans un groupe de travail à la Commission Européenne sur le thème de l’eau (surtout dans son usage en irrigation).

Comment as-tu découvert la Snbsm ? Quelless fonctions as-tu occupé au sein du club précédemment?

Je connaissais la SNBSM depuis bien longtemps, par ma famille et par les amis, j’admirais la disponibilité de tant de bénévoles lors des grands évènements. Il y a presque 6 ans, un petit noyau de marins malouins m’a « recruté » pour les assister dans l’organisation du Branlebas de régates. J’ai tout de suite apprécié l’environnement et les équipes. J’ai participé à quelques régates habitables avec un immense plaisir même si mon apport d’équipier était un peu rouillé. Et puis, ce fut la régate des Zèbres pour son 20ème anniversaire… et puis, naturellement, je me suis impliqué dans la communication d’ensemble pour le club en équipe avec Grégory Lepoulard. Simultanément nous avons développé le Club des Partenaires qui de la vingtaine des pionniers a culminé à plus de 100 membres. Sous le mandat de Bob Escoffier, j’ai rejoint le Comité Directeur et le Comité exécutif. J’y ai trouvé des acteurs dévoués, sympathiques et compétents… qui accomplissent un travail efficace mais dans la convivialité. C’est ce que je souhaite, avant tout, maintenir !

Quelles sont les forces de la SNBSM ?

Mes propos précédents mettent déjà ces forces en évidence. Je résumerai ainsi : La SNBSM est comme une table de famille mais qui convient également à l’époque actuelle avec ses 4 pieds solides :  Les adhérents-pratiquants fidèles, les bénévoles et élus qui donnent de leur temps sans compter, une équipe de salariés très professionnels et des Partenaires institutionnels et privés qui soutiennent les activités de diverses manières. Je n’oublie pas dans nos forces les récents beaux palmarès tant locaux qu’internationaux !

Quels axes d'amélioration envisages-tu, à court terme et à plus long terme ?

Au-delà de cet objectif premier qui est de veiller à la convivialité, de s’assurer que tous trouvent plaisir à pratiquer voile ou aviron au sein de la SNBSM, je souhaiterai que nous nous organisions pour préparer des champions. Amener des jeunes sur les podiums – tant en voile qu’en aviron. Un plan voile-aviron « Haut Niveau » est d’ores et déjà rédigé. Il va servir à mettre en place les financements complémentaires nécessaires tant institutionnels que venant de partenaires privés.

Par ailleurs, j’aurai à cœur de développer le club qui ne connait plus les croissances qu’il a connus. Rechercher plus d’adhérents, plus de licenciés et plus de stagiaires me semble encore possible bien que les structures (flottes mais surtout bases) limitent un peu notre expansion.

Nous devons également pouvoir attirer plus de bateaux sur nos régates et valoriser les flottes de bateaux classiques de notre cote.

Et, sur du plus long terme, nous travaillerons, avec d’autres parties prenantes, sur cette belle idée d’un véritable POLE VOILE-AVIRON  MALOUIN… une structure ambitieuse, un lieu dédié… à la fois lieu d’initiation et de pratique surtout tourné vers les jeunes et qui serait une véritable pépinière de champions.

Dans les coulisses du NAUTIC

La SNBSM était présente au salon du nautisme (Le Nautic) qui s'est déroulé début décembre à Paris. L'occasion de promouvoir nos activités auprès des parisiens et de tous les visiteurs. Le Nautic, s'est aussi l'opportunité de revenir sur une saison qui se termine et de se projeter sur la suivante. Retour en image sur les festivités malouines qui se sont déroulées lors de ce salon.

(cliquer sur les photos pour faire apparaître les légendes)


FDGSDF
DFGSFD
FDGSDF
DFGSFD
FDGSDF
DFGSFD
FDGSDF
DFGSFD
FDGSDF
DFGSFD
FDGSDF
DFGSFD
FDGSDF
DFGSFD
FDGSDF
DFGSFD

173 bateaux inscrits à la Cowes-Dinard

173 bateaux prendront le départ de la Cowes- Dinard (Saint-Malo) ce week-end, soit la plus grande flotte pour une épreuve RORC depuis la Fastnet Race 2013. Si l’IMOCA 60, Artemis Ocean Racing a remporté toutes les courses de la saison auxquelles il a participé, la concurrence sera plus rude ce week-end. Egalement au départ le VOR70, Monster Project et le 100 pieds, Leopard, qui avait établi le record de l’épreuve en 2008 en bouclant les 151 milles en 14 heures, 7 minutes et 42 secondes. Le MOD 70, Concise 10 prendra le départ pour la première fois d’une épreuve du RORC avec à son bord, Ned Collier Wakefield au poste de skipper, Wouter Verbraak au poste de navigateur et Jonny Malbon et Jack Bouttell comme équipiers. En IRC-0, Piet Vroon vise une nouvelle victoire àvec son Ker 51, Tonnerre 4, qui mène le championnat 2015.

La remise des prix aura lieu samedi 11 juillet 18h30 à la Base du Yacht Club (Quai Bajoyer).

plus d'infos : http://www.rorc.org/2015-race-news/cowes-dinard-st-malo-race-173-yachts-bound-for-st-malo.html



Convivialité et partage, l’esprit club

Soirée des entreprises partenaires, fête de l’école de voile, remises de prix … la fin d’année scolaire est l’occasion de rappeler les valeurs associatives.

La fête de l'école de voile qui s'est déroulée samedi 20 juin est l'occasion de rappeler les valeurs de convivialité et de partage dont nous sommes attachés. Lors de cette occasion, 90 personnes ont partagé un pique-nique à Cézembre. On pouvait y retrouver les salariés du club, les pratiquants, leurs parents et leurs amis, les élus. Petits et grands ont ainsi pu passer un bon moment, se donner des nouvelles, apprendre à se connaître, se faire des relations ... c'est ça l'esprit club.
Le jour d'avant, le Club des Partenaires avait réuni les entreprises membres du club pour une soirée au Yacht Club La Base. Ici l'ambiance est plus feutrée, mais le principe reste le même : convivialité et partage.
Du côté de l'aviron, on n'est pas en reste : toujours vendredi soir, plusieurs personnes se sont réunies pour fêter les médaillés aux derniers championnats de France.






L'atterage de nouveau opérationnel.

Le bar de l’ATTERRAGE du port des Bas Sablons vient de rouvrir ses portes.
Accueillis par les nouveaux exploitants Soizic et Pierrick, dans une nouvelle décoration digne d’un « English Yacht Club »,  tous les régatiers, les membres de la SNBSM et leurs invités peuvent s’y désaltérer,  et s’y réunir.

L’ Atterrage est ouvert tous les jours, sauf le MARDI,  de 8H30 à 20H00.

Rappelons que l’Atterrage est, pour la voile habitable,  la base de course de la SNBSM (Briefings, résultats, réclamations,  affichages - sauf avis contraire pour certaines régates).

Dès le 1er week-end du Championnat de Printemps (14 & 15 février)  les équipages pourront passer, la veille, leurs commandes de sandwiches à emporter.

Ils leur suffira de passer ou de téléphoner au 02 23 52 02 55  (N° opérationnel d’un jour à l’autre).




Bob Escoffier, président de la SNBSM, sur le Rhum 2014 !

En fin de semaine dernière, Servane Escoffier annonçait son forfait pour la Route du Rhum pour raison médicale. Son projet, lui, continue. Aujourd'hui, c'est officiel : le 2 novembre prochain à Saint-Malo, c'est Bob Escoffier, son père, qui s'élancera à la barre de son Sydney 60, le monocoque de 18,28 mètres.

Je voulais un remplaçant capable d'honorer mes partenaires, qui prenne soin de mon bateau et qui connaisse le travail réalisé depuis un an. J'ai donc naturellement pensé à Bob”, explique Servane. Cette belle suite est née sur l'eau où ils ont déjà écrit de nombreux chapitres. En 2003, ils ont notamment bouclé, en tandem, la Jacques Vabre. «  C'est une solution qui est apparue évidente à tous », assure Bob Escoffier qui se prépare ainsi à prendre le départ de sa quatrième Route du Rhum. « J'ai deux gros avantages : un, je suis solide et deux, avec l'âge, j'ai appris à prendre du recul sur les choses  ». La qualification du binôme marin/bateau doit être effectuée avant le 1er octobre.



La Snbsm a New-York

La Dennis Conner international Cup s'est déroulée du 14 au 17 août à New York. Organisée par le Manhattan Yacht Club (MYC), cette course rassemble des équipages de yacht club prestigieux afin de représenter leur pays. La SNBSM avait l'honneur de concourir pour la France. Christian Maby nous relate cette expérience inoubliable et enrichissante.

Christian, en quoi consiste cette compétition ?

La Dennis Conner international Cup est organisée par le Manhattan Yacht Club situé dans la marina de North Cove au cœur de Wall Street et de Ground Zéro, à quelques dizaines de mètres de la plus grande tour de New YORJ, la toute nouvelle et imposante Freedom Tower.

La Dennis Conner cup est un événement organisé tous les 2 ans en présence de Dennis Conner (vainqueur de l'America's Cup en 1974, 1980, 1987 et 1988) qui supervise les régates et analyse les courses. Sa participation est active et très chaleureuse.

Comment la Snbsm s'est retrouvée engagée dans cette compétition ?

La SNBSM avait déjà participé à cet événement en 1988 et 1992. Le MYC a contacté la SNBSM fin janvier afin de nous inviter à y participer à nouveau et ainsi représenter la France.
Dès lors, nous avons constitué un équipage avec François Lebourdais, barreur, Éric Mordret, tacticien,  dont c'était la seconde participation après 1992, Tristan Douard, régleur, Benoit Mercier, numéro 1 et moi même, Eric Mordret, Team Manager et régleur.

Comment fût l'accueil à New-York ?

L'accueil fût extraordinaire, de part, un plan d'eau incroyable sur l'Hudson et la gentillesse de nos hôtes américains, tellement heureux d'accueillir un équipage de la SNBSM, dixit Dennis Conner en personne. Il faut savoir que Dennis Conner, quadruple vainqueur de l'America's Cup vient d'être élu marin du siècle aux Etats-Unis.

Le MYC mettait à disposition des coureurs une flotte de 25 J24. Le plateau était très international : les vingt équipages venant d'Australie, des USA, d'Irlande, d'Allemagne, d'Argentine, d'Afrique du Sud, de Chine, du Japon, de Nouvelle-Zélande, des Bermudes, de Norvège, du Danemark, de France...

Quelques mots sur l'organisation et le niveau de la compétition ?

L'organisation sans faille du MYC nous a permis de courir 8 manches ( parcours banane de 1h30) en 4 jours. Nous sommes restés une semaine à NY et nous avons pu nous entraîner en J24. Chaque manche était une course dans la course avec, à chaque fois, une remise des prix avec hymnes nationaux. En remportant la course 4, nous avons ainsi pu entendre la Marseillaise.

Tout de suite nous avons constaté un niveau très relevé puisque les équipages sélectionnés étaient pour beaucoup constitués de médaillés olympiques, de participants à l'America's Cup ou aux circuits internationaux de TP 52 ou match racing.

Et le plan d'eau, qu'en avez-vous pensé ?

Le plan d'eau est très difficile à lire. Le vent y est très variable (entre 8 et 20 noeuds) et changeant de direction constamment, variation de 30 degrés. Le courant y est très fort, 2-3 noeuds en moyenne. Le trafic maritime important génère beaucoup de vagues et nous oblige tactiquement à prendre en compte les nombreux passages des navires commerciaux et touristiques. Il fallait aussi prendre en compte une zone interdite, contrôlée par l'US Navy, et située en bordure de cadre. L'armée informait les concurrents en permanence des risques de violation.

Et la compétition alors ?

Les batailles sur l'eau furent très tactiques et techniquement difficiles. Les meilleurs bateaux, en l'occurrence l'équipage Sud-Africain dont les membres étaient d'anciens équipiers du défi pour la Cup, pouvaient remporter une manche et terminer dans les derniers à la suivante. Il ne fallait rien lâcher du début à la fin et le résultat était totalement incertain jusqu'au passage de la ligne. 

Notre entame de compétition fut difficile. La prise en main du J24 face à des équipages aguerris ne fut pas simple et notre première journée marquée par 2 mauvaises manches et une manche de 6. La seconde journée fût bien meilleure :  victoire sur la première course du jour suivie par 2 manches de 5. Nous réalisons la meilleure journée parmi les concurrents et remontons à 2 points du podium. Malheureusement, nous rencontrons le troisième jour des soucis techniques qui ne nous permettent pas de faire mieux que 7 et 8. Nous terminons 7èmes,  à quelques points du podium et à égalité avec les américains, 6ème, dont le bateau était skippé par le second de Dennis Conner sur la coupe. Les 7 premiers équipages étaient très proches et ont remporté chacun une manche. Difficile de savoir la veille qui pouvait encore l'emporter. Ensuite il y avait un petit écart. Pour situer le niveau, l'équipage Allemand qui termine 14ème était barré par un double médaillé d'argent et bronze au JO!

En conclusion, que retirez-vous de cette expérience ?

Cette compétition nous laissera des souvenirs à vie tant l'organisation et le cadre (aligner la statue de la liberté et l'empire state building pour ligne de départ n'est pas courant) furent exceptionnels en tous points de vue. 
Nous avons également participé chaque soir aux événements "sociaux" en présence de nos hôtes et avons ainsi  représenté la SNBSM. Les membres ont, à maintes reprises, exprimés leur plaisir d'accueillir notre yacht club qu'ils considèrent comme une des plus éminents au monde!
Ils nous ont déjà  invité pour la prochaine édition qui aura lieu en 2015 ou 2016.






LES MALOUINS DANS LA TRANSQUADRA 2014-2015

Course transatlantique réservée aux plus de 40 ans – EN DOUBLE- ou - EN SOLO

Belles performances des équipages malouins engagés dans la Transquadra 2014, en duo, à l’issue de la 1ere course : Saint-Nazaire > Quinta Do Lorde (Madère), partie le 27 juillet 2014 !

Eric Morvan et Benoit Champanhac terminent 4ème en compensé sur MERLIN (JPK10.10)

Gilles Louvigné et Pierre Yves Lebel (membres de la SNBSM) sur le JPK10.10 SOLIDAIRES EN PELOTON se classent 5ème, après 5 jours et 17heures de croisière.

François-René Carluer et Bruno Bessec (membres de la SNBSM) sur le JPK 10.80 AGENCE DIRECTE 3.9% (SNBSM) se classent, eux, 9ème au classement général en compensé, après une traversée de seulement 5 jours et 14 heures qui les place 3ème en temps réel !

Ils ont « marché » à une vitesse moyenne de 8 nœuds.

De leurs cotés, François Gauchet et David Hamel sur ZETA –JPK 960- bouclent la course en 6 jours et 13 heures en réel.

Et en solo, Jean Yves Lorgeré, habitué de l’épreuve, prend la 5ème place de l’épreuve sur « POUR FERDINAND » -Dufour 39.

Le 24 janvier 2015, les concurrents se retrouveront à Madère, avec ceux partis de Barcelone, pour la Grande Traversée, en direction de LE MARIN, à La Martinique.

La remise des prix est prévue le 14 février 2015 au Marin en Martinique.

Soyons parés à suivre nos Malouins !

COWES BAIE DE SAINT-MALO 2014

Les skippers  malouins et voisins auront nettement marqué l’édition 2014 de la COWES BAIE DE SAINT-MALO.

Loïc Féquet sur son multi 50 Maître Jacques bat son propre record en bouclant la course en 11H 18’ !

Nils Boyer -20ans- est le grand vainqueur au classement général IRC sur le J133 BLACK JACK d’Eric Gicquel, qu’il skippait.

Ainsi, 2 partants sur la Route du Rhum 2014 se distinguent.

La jeunesse de l’équipage de Black Jack est impressionnante. On y retrouve des membres ou proches de la S.N.B.S.M.  qui est très fière de cette réussite.

La remise des prix prévue devant la SNBSM s’est finalement déroulée à La Base-Yacht Club dans une ambiance chaleureuse avec la présence des musiciens de a Marine Nationale.

Nils et l’équipage de Black Jack sont désormais détenteur de la célèbre Challenge Cup présentée en 1906 par sa Majesté le Roi Edouard VII.  A noter, le clin d’œil de l’histoire : François Lognoné prend cette année la 2ème place en IRC général avec Nutmeg  Sparkling Charter et on retrouve ainsi sur le podium le vainqueur de 1998 et le vainqueur de 2014 ! La gravure de la coupe en témoigne.

Le Vice Président  du Yacht Club de France a tenu à remettre une tape de bouche d’encouragement au jeune équipage de Black Jack.

Le bonheur se lisait sur le visage de Nils Boyer. Il répétait à tous « C’est magique, c’est magique ! »

Ces partenaires dans son projet ROUTE DU RHUM et ses amis de «  l’Eau de là » sont, s’il le fallait, largement confortés ! Le Président, le comité directeur et les membres de la SNBSM félicitent Niels et lui souhaitent un avenir des plus brillants.

lien rorc






Cowes - Baie de Saint-Malo : remise des prix le 13 juillet - 11h00

La course qui s’est appelée longtemps Cowes –Dinard, que certains appellent Cowes-Dinard-Saint-Malo ou même Cowes-Saint-Malo s’appelle désormais : COWES-BAIE DE SAINT MALO.

Le parcours est de 175 milles. Départ de Cowes vendredi 11 juillet.

La course est organisée par le RORC (Royal Ocean Racing Club)….  qui « sous-traite » par mal d’actions à la SNBSM à l’arrivée.

La SNBSM prête bureau et salle de réunion et organise la remise des prix.

Celle-ci se déroulera à Bajoyer dimanche 13 juillet à 11H00, avec le Maire, le Vice Président du Yacht Club de France, Patrice Brunet et des musiciens de la Frégate de notre Marine Nationale, Primaguet.

De nombreux équipages malouins ou voisins sont engagés. Sont aussi attendus cette année le Multi50 "Maître Jacques", l'IMOCA60 "Artemis Team Endeavour" et le VOR70 "Monster Project"

L’an dernier « Maitre Jacques » s’était distingué.

http://www.rorc.org/



Valentin Lemarchand sort vainqueur de la Sélection Espoir pour un Rhum

Saint-Malo, le 28 mai.
Valentin Lemarchand sort vainqueur de la Sélection Espoir pour un Rhum.
L’annonce a été faite par téléphone, hier soir, devant les adhérents du réseau Mer Entreprendre et un parterre d’invités dans une émotion particulièrement forte. Officier mécanicien de la Marine Marchande, Valentin est actuellement au large de l’Angola. Ludovic Bodiou, l’autre finaliste, était présent et a pu le féliciter en direct.
Valentin n’avait pas pu prendre part aux deux premiers jours de Sélection mais s’était ensuite illustré sur la deuxième phase sur les J80 de la SNBSM et sur la phase en «presque solo » au large avec Servane Escoffier embarquée pour l’occasion, comme observateur.
Excellent régleur, rigoureux sur sa préparation et habitué du grand large… on retient de lui qu’il est un bon marin à la tête bien faite.
La Route du Rhum est pour Valentin Lemarchand un projet sportif mais aussi un rêve d’enfant. A 7 ans, il avait remis le pavillon de série à Franck Cammas qui arrivait 3ème de la 6ème édition de la Route du Rhum, et comme beaucoup d’enfants, il aspirait, lui aussi, à prendre le départ.
Dès son retour de mer, il entamera son programme de préparation.
L’écurie BG Race l’accueille avec un grand plaisir. Servane Escoffier et Louis Burton, marraine et parrain du projet Espoir pour un Rhum, l’aideront dans cette aventure exigeante qui l’amènera à Pointe à Pitre à la fin novembre et constituera un tremplin majeur dans sa vie de compétiteur.

Extrait du Palmarès de Valentin Lemarchand
2014
2ème - Spi Ouest France Open 5.70
2013
8ème - Normandy Sailing Week M34 « Normandie »
Convoyage Saint-Malo – Kristiansand ( Norvège ) catamaran 25m
Validation du diplôme d'officier de 1ère classe de la marine marchande
2010 – 2012
Championnat de France espoir équipage ( First Class 7.5 ) 3ème
Championnat de France espoir glisse ( Open 5.70 ) 7ème
Championnat de France espoir match-race 12ème
Cowes-Dinard ( A35 ) 1er
Coupe de France des étudiants 1er
Normandy Sailing Week ( First Class 7.5 ) 2ème
2 Transgacognes



SOIREE D’INAUGURATION DU BAR-RESTAURANT LA BASE du YACHT-CLUB

La SNBSM, fière de la réouverture de son bar-restaurant, et la nouvelle équipe de gérance ont invité les partenaires et les proches de la SNBSM  à un bien sympathique cocktail d’inauguration,  ce vendredi 16.

Le quai Bajoyer a retrouvé son animation.

Plus de 100 personnes étaient présentes avec parmi eux Claude Renoult, maire de Saint-Malo qui a rappelé qu’il avait présidé plusieurs années la SNBSM et que dans son équipe les activités maritimes de Saint-Malo étaient bien représentées. L’adjointe aux sports Claire Guinemer et  les conseillers François Lognoné et Yves Allaire en témoignaient par leur présence. Marie-Françoise Hurault, en charge de la politique de proximité, était là également. De nombreux chefs d’entreprises qui apportent leur soutien à la SNBSM ont répondus à l’appel.

Le Président de la SNBSM, Bob Escoffier, a remercié l’assistance et a rappelé la procédure très ouverte  qui a abouti à la sélection du nouveau gérant. Il a engagé les malouins, marins ou pas, à venir fréquenter ce lieu rénové et particulièrement convivial. A cette occasion Bob Escoffier et André Rabé ont présenté le nouveau GUIDE DES ACTIVITES réalisé par Gregory Lepoulard qui présente formations, stages, locations et… toutes les offres de la SNBSM pour la saison 2014.

Fabrice Gieules en charge des enseignes Le Tour du Monde et La Base a fait l’historique de ses concepts qui ont démarré avec Le Tour du Monde à Brest et ses « moules / frites » et se sont développés avec LA BASE, d’abord à Lorient puis à Brest-Le Château avec les fameuses brochettes et boissons très diversifiées.

Il a présenté l’équipe de Saint-Malo avec le responsable du lieu Gwendal Lemahieu, toujours souriant et actif, Arnaud Le Bian, responsable du bar, Yohan Inissan, cuisinier et les jeunes filles en charge d’un service efficace.

Tous se sont réjouis de retrouver le « Yacht Club » nouvelle formule avec ses terrasses offrant une vue unique sur les remparts… et ses brochettes diverses en contenu et en taille !




Réouverture du bar-restaurant de la Snbsm

Le bar-restaurant de la Société Nautique de la Baie de St Malo, situé quai du Bajoyer, ouvre, de nouveau, ses portes le 1er mai, après une fermeture de quelques mois pour changement d'exploitant et travaux de rénovation.

L'exploitation de l'établissement a été confiée à la S.A.R.L. Le Tour du Monde dont le siège se trouve au port de plaisance de Brest. Son gérant accroche au Yacht Club sa seconde enseigne « La Base » présente également sur le port de Brest et celui de Lorient, il a confié le bar et le restaurant de la Société Nautique à l'un de ses associés.

Restructuré, dans un nouveau décor, avec une nouvelle équipe, une ambiance club, des horaires d'ouverture élargis, le Yacht Club ouvre sous la nouvelle enseigne « Yacht Club - La Base - Bar Restaurant ».

Le bar sera ouvert le jeudi 1er mai, et le restaurant à partir du 2 mai.




Espoir pour un Rhum – Les noms des 3 finalistes révélés

Le comité de sélection Espoir pour un Rhum composé de Servane Escoffier, Louis Burton, Eric Cottrel, Victorien Erussard, Loïc Fequet, Franck-Yves Escoffier, Loic Escoffier et Gwenaël Roth s’est réuni lundi 7 avril 2014 chez BG RACE pour délibérer sur les phases de sélection et nommer les 3 finalistes du projet.

Une occasion d’étudier les barèmes remis par les moniteurs Brevet d’Etat de la SNBSM qui ont supervisé les sélections des 1er, 2, 29 et 30 mars à bord des J80 du Club malouin. « C’est une belle opportunité qui a été donnée par BG Race à nos jeunes, leur niveau technique est irréprochable, ces sélections ont été difficiles et même si certains ne seront pas en finale, je suis sûre que nous retrouverons ces garçons sur de belles courses au large dans le futur » témoigne Annie Potier de la SNBSM.
Ces barèmes avaient été établis pour que chaque personne du comité ait une vision globale des candidats (comportement, performance, préparation des navigations, capacité à régler / barrer / naviguer, sécurité en mer, respect du matériel, communication). Des vidéos ont été commentées et les observations émises par les adhérents du Réseau Mer Entreprendre ont également été présentées. Ces chefs d’entreprises avaient eu l’occasion d’échanger avec les coureurs lors des sélections. « Beau plateau...je n’aimerais pas faire partie du comité de sélection.... » avait d’ailleurs évoqué Laurent Defrance – Volvo Rennes.

Trois candidats ont été retenus en finale : Ludovic Bodiou, Valentin Lemarchand et Quentin Le Nabour. « Le niveau de la sélection étant élevé, il n’a pas été si facile de délibérer » précise Franck-Yves Escoffier.
Ils devront poursuivre les sélectives avec notamment une phase de pêche au large, à partir de la semaine prochaine. Enfin, Ils effectueront chacun une navigation sur le Class40, récemment arrivé à Saint-Malo, courant mai. A cette occasion, Louis Burton embarquera en tant qu’observateur. "Dans une situation extrême telle que peut représenter la course au large, les critères physiques feront la différence tant en terme de sécurité qu’en terme de performance" souligne Gwenaël Roth, médecin du sport.

Le vainqueur de la sélection sera connu fin mai.

La SNBSM partenaire de « ESPOIR POUR UN RHUM »

La SNBSM dont la vocation est de faire découvrir la mer et la voile au plus grand nombre, s'engage activement dans le projet "Espoir pour un Rhum". Animé par le Réseau Mer Entreprendre, la Société Nautique contribuera activement à la sélection des skippers sur J80.

Espoir Pour un Rhum c'est :

  • La sélection d'un espoir qui deviendra le skipper d'un bateau Class40.
  • Un tirage au sort désignant l'une des entreprises, membre du réseau Mer Entreprendre, comme sponsor principal du bateau.

La sélection du skipper :

  • Première étape : sélection sur dossier :
    18-25 ans, licencié(e) en Ille-et-Vilaine, CV et lettre de motivations
    Les candidats sélectionnés
  • Deuxième étape : sélection sur l’eau (navigation, match racing)
    Sous l’autorité d’un comité d’observation/experts, duels entre J80, organisés par groupes de quatre jeunes. Ce comité est constitué de Servane escoffier, Louis Burton, Philippe Bessec(SNBSM), Victorien Erussard, Eric Cottrel, Franck-Yves et Loïc Escoffier, Loic Fequet, Gwenaël Roth.
    Première navigation : Le week-end des 1er et 2 mars, toute la journée.
    Deuxième navigation : Le week-end des 29, 30 mars, toute la journée.
  • Troisième étape : évaluer l'aptitude à la course au large
    Les trois finalistes désignés navigueront au large deux jours chacun.
  • Mai 2014 : désignation du lauréat qui prendra la barre d'un Class40 lors de la Route du Rhum 2014

Suivez l'aventure sur facebook



Quelques nouvelles de Briançon (23 janvier 2014).

Voyages un peu long (départ à 5h30 de Saint Malo, arrivée à 23h à Briançon) mais confortable à 22 dans un bus de 45 places. La durée du voyage a déjà permis de favoriser les échanges entre les participants provenant des différents clubs nautiques de Saint-Malo.

Dès le lundi matin : sur les pistes pour une journée découverte du domaine avec un colporteur, puis ski libre jusqu'à la fermeture des pistes. Mardi idem.

Mercredi journée découverte du ski de fond, du biathlon,et des chiens de traineaux. Ce soir repas au refuge Napoléon au col de l' izoart.

Les journées sont bien remplies et toniques, le tout avec des conditions de neige et de météo exceptionnelles et dans une ambiance conviviale et chaleureuse.

A bientôt

L’équipe des moniteurs.



 
 
SNBSM - Quai du Bajoyer - 35 400 Saint Malo - Tél.: 02 23 18 20 30 - Fax : 02 99 56 39 41
site internet Saint Malo